Ça vous dit d’apprendre sur cette fête arménienne où tout le monde s’arrose copieusement d’eau en pleine chaleur du juillet? On y va donc.

Pour débuter, Vardavar ou la fête de la Transfiguration du Seigneur est l’une des cinque fêtes principales l’Église apostolique arménienne adoptée également par l’Église catholique. Cette fête commémore les événements du mont Thabor évoqués dans le Nouveau Testament où Jésus en présence de ses trois apôtres Pierre, Jacques et Jean a manifesté sa gloire et sa nature divine accompagné de prophètes Élie et Moïse.

Le mot Vardavar tirerait son origine du mot arménien “vard” voulant dire une rose. C’est donc pour cette raison-là que la rose était l’un des éléments les plus distingués lors des festivités dont l’importance a cependant diminué avec le temps. La fête est celebrée lors des mois juillet-août et comme on pouvait s’y attendre remonte voire aux temps païens comme la majorité des fêtes chrétiennes. Auparavant cette fête favorite du people arménien était dédiée à la déesse païenne de l’amour, de la beauté et de l’eau s’appelant Astghik et s’identifiant d’ailleurs avec Aphrodite grecque. La population faisaient des offrandes composées notamment de roses à la déesse bien-aimée dans l’attente d’une année prospère et pluvieuse.

Il faut souligner qu’au fur et à mesure l’empreinte païenne de Vardavar disparait et il s’associe maintenant plutôt avec le christianisme et notamment l’histoire du Noé et du déluge en obtenant ainsi une vocation purifiante et vivifiante.

Actuellement Vardavar est de même l’une des fêtes les plus aimées des arméniens de toutes les âges. Les festivités les plus impressionnantes se passent dans la capitale d’Erévan où les gens se retrouvent avec des seaux et des bouteilles auprès du “Lac des cygnes” en centre-ville pour démarrer la célébration. Néanmoins ce jour-là vous retrouverez les gens trempés partout en Arménie. Même les citernes d’eau et camions de pompiers y prennent part en rentrant dans les quartiers résidentiels afin de multiplier la joie des gens. La célébration de la fête est également accompagnée de danses et chants traditionnels.

Pour conclure, Vardavar est certes une très belle occasion pour se rendre en Arménie en été dans le cadre d’un voyage touristique sur mesure ou en groupe afin de retourner à votre enfance et éprouver une explosion de joie et un rafraîchissement exceptionnel sous la chaleur ardente de la capitale d’Erévan. Il vous faut juste envoyer un petit message à nos experts de voyage en Arménie et nous nous chargerons du reste. Bien entendu, nous vous passerons un petit seau sur place, afin de profiter au maximum de Vardavar.

Découvrez d’autres photos sur notre page Facebook et Twitter.

Auteur : Maria Gyulbenkyan